Le gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire et le tri sélectif

03 depot plateau 6998 miniaSujet d’actualité particulièrement relayé par les médias, la lutte contre le gaspillage alimentaire est un enjeu tout autant économique et environnemental qu’éthique.

Le RIL travaille à cette réduction, à toutes les étapes de son activité pour

  • limiter les excédents de production,
  • limiter les pertes lors de la préparation et du stockage,
  • limiter le gaspillage des convives.

Des pesées quotidiennes réalisées en octobre 2012 ont permis de mesurer un « état zéro » des déchets, et des bio-déchets :
En moyenne, 254 grammes de déchets -dont 134 grammes de déchets alimentaires- sont comptabilisés pour chaque plateau servi, depuis la préparation des repas jusqu’aux déchets de plateaux ou de repas non distribués.

Notre triple objectif éco-responsable : limiter la production de déchets alimentaires, les trier et valoriser les bio-déchets.

Bio-déchets : l’ensemble des déchets solides biodégradables comme les déchets alimentaires, les déchets verts, les papiers et les cartons. Les trier c’est participer à leur valorisation organique par compostage ou méthanisation.

Cliquez ici pour en savoir plus : Informations sur la limitation du gaspillage alimentaire chez soi, en restauration collective, à la cantine etc.

En savoir plus :
Le saviez vous
Gaspillage alimentaire
Tri selectif

Enquête gaspillage du pain 2016